Les Rubriques à Dondine

Les Rubriques à Dondine

Le sens de l'orientation (ou dans mon cas l'absence de...)

Certaines personnes sont nées avec la faculté innée de s'orienter.  Mon père, par exemple, peut savoir quelle direction prendre dans une ville qu'il n'a jamais visitée auparavant en se basant sur la position du soleil, des étoiles, du sens du vent ou je ne sais quelle autre méthode.  Il a une boussole intégrée dans le cerveau.  Ma mère se débrouille très bien, mais de façon beaucoup plus concrète.  Elle y va de façon logique et armée d'une carte (vous savez, les versions en papier impossible à replier une fois ouvertes?), elle peut se rendre pratiquement n'importe où.  Moi?  Ou bien ça a sauté une génération, ou bien je suis née avec un défaut de fabrication, car je n'ai aucun, je dis bien AUCUN talent pour me diriger.

 

Vous voulez des preuves?  Me perdre est devenu un "running gag" chez nous.  Dans les centres commerciaux, avant d'entrer dans un magasin, je dois prendre le temps de regarder le nom des autres boutiques devant lesquelles je suis déjà passée pour ne pas être déboussolée et savoir dans quelle direction aller lorsque je vais sortir du magasin en question. Vous connaissez quelqu'un à qui ça arrive déjà?  Soit.  Je ne fais que commencer!

 

Lorsque je dois me rendre à un endroit où je suis déjà allée à maintes reprises, si ce n'est pas moi qui conduisait, je peux m'égarer. Oui, oui, sans même me forcer.  Pire que ça, si je me retrouve dans une mauvaise rue une fois, il y a de fortes chances que je me retrouve sur cette même mauvaise rue la fois suivante, car je vais me souvenir d'être passée par là.  Avouez que c'est assez peu commun!

 

Dans l'extrait du tome 8 de François Pérusse sur le GPS avec Bob Hartley (si vous ne connaissez pas, allez l'écouter, ça vaut la peine), je ne serais pas étonnée du tout si l'on m'apprenais que c'est inspiré de moi.  J'ai déjà eu à ouvrir plusieurs portes pour trouver les toilettes dans l'endroit où je vivais avant.  (À ma défense, il y avait quand même huit portes identiques dans le couloir... )

 

Alors lorsque j'entends la phrase suivante : "Tu vas voir, c'est très simple, tu ne peux pas te perdre", on dirait que mon cerveau se met à rire et veut te répondre : "Tu veux parier?".  Même armée d'un GPS (le Gugusse Pour me Sauver comme je le surnomme affectueusement), j'arrive encore parfois à m'égarer au point que mon pauvre appareil se fatigue de me répéter : "Recalcul-recalcul-recalcul!".  Heureusement, j'ai de l'espoir : j'arrive à retrouver ma maison de plus en plus souvent quand je sors!  ^_^

 

https://static.blog4ever.com/2015/02/795432/GPS.jpg



17/03/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres